< -->
Menu
;
TRANSFORMEZ VOTRE RÊVE D’AVENTURE EN UNE VÉRITABLE RÉALITÉ AVEC ROAD TRIP AUX USA


COMMENCEZ À PLANIFIER VOTRE VOYAGE

7 choses surprenantes à savoir sur les parcs nationaux américains


Depuis la première désignation de parc national en 1872, le nombre d’endroits naturels ayant cette appellation se sont faits nombreux. En effet, on en retrouve désormais une soixantaine sur le territoire américain (59 pour être exact). Ils sont sous la gestion d’une agence du département de l’intérieur, le National Park Service et ils attirent chaque année de nombreux visiteurs venus découvrir des paysages riches et parfois hors-du-commun. Pour vous faire une idée, voici quelques idées de choses surprenantes à savoir sur ces parcs nationaux des USA.

1 – Tout a commencé avec le parc de Yellowstone 


Le parc national de Yellowstone est le premier des États-Unis mais également le premier parc de ce genre du monde. Il a été désigné de la sorte par un décret du président Ulysses S. Grant en 1872. Quelques années plus tard, en 1890, il fut rejoint par les parcs nationaux Sequoia et Yosemite.
Si vous en avez l'occasion, une visite de Yellowstone vaut vraiment le coup et on vous a même dégoté des bons plans pour rendre votre visite encore plus incontournable.

2 – On les surnomme couramment « America’s Best Idea » 


En Français, on pourrait traduire ce surnom par « la meilleure idée américaine ». Lorsque l’on prend conscience de la beauté de ces endroits, on comprend pourquoi un tel surnom a été choisi.

3 – Un seul État américain ne possède pas de parc national 


Lorsque l’on regarde de plus près la liste des parcs nationaux américains, on constate qu’ils sont répartis dans tous les États des USA, à l’exception d’un seul : le Delaware. Par contre, vous en retrouverez sur d’autres territoires américains tels que Porto Rico, les American Samoa ou bien encore les îles vierges américaines.

4 – Certains paysages datent d’il y a plusieurs millions d’années 


Les parcs nationaux peuvent avoir une certaine importance historique, comme par exemple le parc national de la Forêt Pétrifiée qui comporte des fossiles d’arbres ayant vécus il y a près de 225 millions d’années. Au cœur du Grand Canyon, on retrouve également le fleuve Colorado qui creuse des couches rocheuses. La plus ancienne est certainement le Wishnu Schist qui a été estimé comme datant d’environ 1,8 milliard d’années.

5 – Deux parcs possèdent le point le plus bas et le point le plus haut des États-Unis 


Crédit photo : Nic McPhee via flickr 

Pour retrouver le point le plus bas du pays, il faudra vous rendre dans la vallée de la Mort, plus précisément au niveau du Badwater Basin. Pour le point le plus haut, il faudra voyager jusqu’en Alaska avec le parc national de Denali qui possède le Mt McKinley qui est le point le plus haut de tous les États-Unis.

6 – Le National Park Service et son emblème riche en symbolique 


En 1951, le National Park Service a choisi un emblème qui représente l’essence même des parcs nationaux. Le bison est utilisé pour représenter la faune américaine, le séquoia la flore et la montagne ainsi que le lac viennent représenter les différentes attractions qui se trouvent aux seins des parcs nationaux américains. On retrouve également la pointe d’une flèche qui est utilisée afin de désigner tous les trésors culturels et historiques qui se trouvent au sein de ces endroits.

7 – Le plus grand parc national est plus étendu qu’un pays européen 


Crédit photo : JLS Photography via flickr 

Pour retrouver le plus grand parc national des USA, il faudra vous rendre en Alaska, plus précisément au Elias National Park and Preserve. Ce parc est si vaste qu’il est plus grand que la Suisse.

Booking.com
Partager :

Voyager aux usa

Retrouver moi sur:

Ecrire un commentaire: